Anciennement Pottermore Bêta-Test
Mêm' si on est taquin, on tend toujours la main
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Chicaneur de Pottermore est en constante évolution. La section RPG est toute nouvelle, beaucoup de postes sont encore vacants. Soyez indulgents ! Amusez-vous bien sur le Chicaneur ^^

Partagez | .
 

 L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
GeeGee
Membre de l'Ordre du Phénix



Parchemins rédigés : 7612
Sur le Chicaneur depuis le : 06/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Lun 28 Mai 2012 - 14:59

[quote="GlaceEsprit103"]Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l'autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme...

_________________


WombatPumpkin183 sur Pottermore !! Fille de ChouetteVol170 et de GlaceEsprit103 Grande sœur de LunaI love you
                                   
Spoiler:
 



 
Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Lun 28 Mai 2012 - 15:06

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maitenant, je me sentait etonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes resté dans les bras l'un de l'autres des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas apres ce qui viens de se passer ...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Lun 28 Mai 2012 - 20:09

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maitenant, je me sentait etonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes resté dans les bras l'un de l'autres des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas apres ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Lun 28 Mai 2012 - 21:50

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maitenant, je me sentait etonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes resté dans les bras l'un de l'autres des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas apres ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallais que je tente quelque chose...



eh j'ai l'impression qu'on est en train d'ecrire notre propre fic, quelque part c'est un peu sa !! ^^

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Lun 28 Mai 2012 - 22:37

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maitenant, je me sentait etonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes resté dans les bras l'un de l'autres des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas apres ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Mer 30 Mai 2012 - 1:44

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maitenant, je me sentait etonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes resté dans les bras l'un de l'autres des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas apres ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me repondit que lui aussi...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GeeGee
Membre de l'Ordre du Phénix



Parchemins rédigés : 7612
Sur le Chicaneur depuis le : 06/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Sam 2 Juin 2012 - 19:57

[quote="DivineSnape"]Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments.

_________________


WombatPumpkin183 sur Pottermore !! Fille de ChouetteVol170 et de GlaceEsprit103 Grande sœur de LunaI love you
                                   
Spoiler:
 



 
Revenir en haut Aller en bas
Rosaliss
Elève en 6ème année à Poudlard



Parchemins rédigés : 1298
Sur le Chicaneur depuis le : 02/05/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Sam 2 Juin 2012 - 20:04

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme ...

_________________


Préfète des Gryffondors  
Vouée d'amour à son VifDraconis  kiss  / Mère de Mnémosyne  :hug: / Petite fille de Kalasteria / Fille de Draconis et QuillNimbus / Soeur de Divine  et de Isadora heart  / Nièce de Chouette et de LuneHex / Tante de Missy, Charm et GeeGee / Belle soeur de Severus et Lucius / Cousine de Rose, Dracodus, Lutin, Oz et Blaise / Belle fille de Lunaya heart  heart  heart
Revenir en haut Aller en bas
GeeGee
Membre de l'Ordre du Phénix



Parchemins rédigés : 7612
Sur le Chicaneur depuis le : 06/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Sam 2 Juin 2012 - 20:13

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu.

_________________


WombatPumpkin183 sur Pottermore !! Fille de ChouetteVol170 et de GlaceEsprit103 Grande sœur de LunaI love you
                                   
Spoiler:
 



 
Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Sam 2 Juin 2012 - 20:35

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance ...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GeeGee
Membre de l'Ordre du Phénix



Parchemins rédigés : 7612
Sur le Chicaneur depuis le : 06/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Dim 3 Juin 2012 - 19:08

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur

_________________


WombatPumpkin183 sur Pottermore !! Fille de ChouetteVol170 et de GlaceEsprit103 Grande sœur de LunaI love you
                                   
Spoiler:
 



 
Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Dim 3 Juin 2012 - 19:17

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je m'agenouilla a ses cotes et se qui se passa ensuite fut assez etrange, en effet ma main etait posé sur son coeur et une lumiere en jaillie tout a coup, je venait de le sauver.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GeeGee
Membre de l'Ordre du Phénix



Parchemins rédigés : 7612
Sur le Chicaneur depuis le : 06/09/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Dim 3 Juin 2012 - 19:23

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance.

_________________


WombatPumpkin183 sur Pottermore !! Fille de ChouetteVol170 et de GlaceEsprit103 Grande sœur de LunaI love you
                                   
Spoiler:
 



 
Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Dim 3 Juin 2012 - 19:28

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part.

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Mer 6 Juin 2012 - 2:47

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Mer 6 Juin 2012 - 12:11

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago etait borné et decida de partir à ma recherche...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Mer 6 Juin 2012 - 17:41

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Mer 6 Juin 2012 - 18:19

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 12:12

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 13:11

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 13:31

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille. C'est de cette façon que commença une lutte entre les deux mangemorts ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 13:33

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille. C'est de cette façon que commença une lutte entre les deux mangemorts, Lucius attrapa les cheveux de Bellatrix en lui murmurant que le maitre lui avait confier la tache de s'occuper de la sang de bourbe ...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 14:01

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille. C'est de cette façon que commença une lutte entre les deux mangemorts, Lucius attrapa les cheveux de Bellatrix en lui murmurant que le maitre lui avait confier la tache de s'occuper de la sang de bourbe, mais Bellatrix qui voulait absolument s'occuper personnellement d'elle avait supplier son maître de la laisser faire ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
DivineSnape
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3247
Sur le Chicaneur depuis le : 03/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Jeu 7 Juin 2012 - 17:24

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille. C'est de cette façon que commença une lutte entre les deux mangemorts, Lucius attrapa les cheveux de Bellatrix en lui murmurant que le maitre lui avait confier la tache de s'occuper de la sang de bourbe, mais Bellatrix qui voulait absolument s'occuper personnellement d'elle avait supplier son maître de la laisser faire mais Lucius n'etant pas de cet avis pris la main d'Hermione et transplana avec elle a son manoir...

_________________










Revenir en haut Aller en bas
GlaceEsprit103
En Stage à l'Académie de BeauxBâtons



Parchemins rédigés : 3502
Sur le Chicaneur depuis le : 02/11/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    Ven 8 Juin 2012 - 14:28

Je me promenais dans le parc de poudlard quand soudain un cognard est arrivé sur moi en pleine vitesse, en me baissant pour l’éviter j'ai glisser sur un minuscule boursouflet qui avait une tête plus grosse que celle d'un sombral et c'est ainsi que je perdis toute dignité aux yeux de mes amis qui se moquèrent de moi devant tous les élèves, je suis donc allé m'enfermer dans une salle avec un mystérieux miroir et il se trouve que ce miroir n’était autre que le miroir du rised, j'avançais prudemment et regardais mon reflet lorsque tout à coup je le vis, Lord Voldemort en tutu derrière moi j’étais comme pétrifiée puis soudain le temps sembla se figer, exactement au moment où Voldemort se transforma en une jeune élève de Poufsouffle, membre de la team RonRon et voulant absolument s'en prendre a moi. Il s’avança rapidement vers le saule cogneur et bagarreur voulant plus que tout assommer toute personne se trouvant près de lui. Je reculai jusqu'au moment où je me retrouva prise au piège adosser au mur, je ne pouvait plus m’échapper. Mais soudain le grand et puissant et fort Draco se mit devant moi les bras écartés pour me protéger et pointa sa baguette vers celui qui m'attaquait en lui lançant un endoloris, sortilège qu'il connaissait plus que bien afin de faire comprendre à tous qu'il ne fallait pas me toucher au risque de voir sa colère faire crépiter sa baguette dans un mouvement de rage, chose que le mangemort qu'il était, connaissait parfaitement. A cette pensée, l'agresseur frissonna de tout son long et ne pu s'empêcher de penser qu'effectivement, Drago devenu extrêmement puissant maitrisait l'art des sortileges informulés et pouvait l’anéantir simplement en clignant simplement des yeux. C'est alors que Fumseck, le phénix de Dumbledore fit une entrée extraordinaire émerveillant ainsi mon sauveur et moi. Je demandai a Drago ce qu'il se passait, il me répondit que maintenant Voldemort était mort. Soulagé, je m'approchais de Drago et il me prit dans ses bras sans muscle mais je le repoussais car j'aimais Ron. Cependant je n'étais pas insensible à cette étreinte et le coup tordu que m'a fait Ron me revint en mémoire. En effet, il avait osé embrasser cette garce de Lavande Brown devant moi. Il fallait que je me venge, je décidais donc de lancer un sort bien cruel à Lavande, mais pas maintenant, je me sentais étonnement bien dans les bras de Drago, nous sommes restés dans les bras l'un de l’autre des heures durant, plus précisément jusqu'au lendemain. Drago me dit alors qu'il devait rejoindre sa femme.C'est ainsi qu' a l'aube, nous nous sommes mis a discuter, je ne voulais pas le laisser repartir, pas après ce qui viens de se passer, car cela avait été tellement intense, il fallait que je tente quelque chose afin de pouvoir le retenir éternellement à mes côtés. C'est ainsi que je lui avoua mon amour pour lui et il me répondit que lui aussi, il éprouvait quelque chose pour moi et qu'il avait besoin de temps pour comprendre ses sentiments. Nous nous embrassâmes avec passion comme si c'était un adieu. Quand soudain Voldemort repris connaissance, il voulut me tuer mais Drago se mit devant moi et pris le sort en plein dans le cœur. Je s’agenouilla à ses côtés et ce qui se passa ensuite fut assez étrange, en effet ma main était posé sur son cœur et une lumière en jaillie tout à coup, je venais de le sauver. Seulement, je devais faire face à Voldemort, je tentais de résister mais soudain il m'envoya un sort qui me fit perdre connaissance. S'en suivi alors un duel rageux entre mon Drago et Voldemort. C'est alors que des mangemorts surgirent de nulle part. Par peur que leur maître disparaisse de nouveaux, les mangemorts décidèrent de m'enlever en transplanant et je me retrouva enfermée dans un cachot. Mais Drago était borné et decida de partir à ma recherche, pour cela il remua ciel et terre, nuits et jours. Pendant ce temps, j'etait au prise de ces infâmes mangemorts, torturé sans cesse par Macnair et Lucius.., qui s'amusèrent comme des petits fous jusqu'à ce que débarque en furie Bellatrix qui hurlait que la sang de bourbe etait a elle mais Lucius ne l'entendait pas de cet oreille. C'est de cette façon que commença une lutte entre les deux mangemorts, Lucius attrapa les cheveux de Bellatrix en lui murmurant que le maitre lui avait confier la tache de s'occuper de la sang de bourbe, mais Bellatrix qui voulait absolument s'occuper personnellement d'elle avait supplier son maître de la laisser faire mais Lucius n'etant pas de cet avis pris la main d'Hermione et transplana avec elle a son manoir où Draco, qui savait que son père emmènerait Hermione ici, l'attendait. ...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'histoire sans fin    

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chicaneur de Pottermore :: ×~ Le Chicaneur ~× :: Hors-sujet :: Les jeux du fofo ^^-